La déposition devant le TPIR de l’Ambassadeur belge Mr Swinnen
+

Mercredi, le 07 Mai 2008 dans l’après-midi, l’ex Ambassadeur belge au Rwanda, actuellement chef de la représentation diplomatique à Kinshasa, Mr Swinnen, a déposé son témoignage devant la Chambre II du TPIR à Arusha, dans l’affaire « Le Procureur contre Dr Bizimungu Casimir et al ».

Tout au long de son témoignage, l’Ambassadeur Swinnen a confirmé que Madame Uwiringiyimana Agathe a été empêchée de se rendre à la Radio Rwanda pour prononcer un discours officiel au nom du Gouvernement. Le témoin a affirmé que Uwiringiyimana Agathe l’avait téléphoné dans la nuit du 06 avril 2008 pour lui tenir au courant qu’elle devait se rendre à la Radio Rwanda le matin du 07 avril 2008 en vue de prononcer un discours.

Concernant le climat anti belge au Rwanda d’avant les événements douloureux d’avril 1994, l’Ambassadeur Swinnen a mentionné qu’il reprenait son témoignage fourni devant le Sénat belge et qu’il réaffirme qu’au Rwanda il n’y avait pas de sentiment anti belge généralisé. Il a souligne que l’Ambassade de Belgique au Rwanda a toujours soutenu, appuyé et encouragé les forces modérées au Rwanda et que par conséquent il n’est pas question de parler de sentiment anti belge. L’Ambassadeur Swinnen a souligné que parmi des gens modérés, il reconnait le Dr Casimir Bizimingu, l’ancien Ministre de la Santé à qui il attribue des éloges d’un homme sympathique, bon, social et modéré. Cependant, il souligne que les Belges n’étaient pas aimés par des extrémistes.

Quant aux émissions de la Radio RTLM qui sèmeraient la haine entre les Rwandais, l’Ambassadeur Swinnen a mentionné que c’est vers la fin de l’année 1993 que les éditions du journaliste belge Ruggio ont marqué des exactions verbales.

Le témoin a affirmé que la Radio Muhabura, Radio du FPR, propageait des discours de haine et qu’il en a parlé à Kagame une fois à Mulindi. Le témoin a souligné que cette radio tenait des propos non favorables à l’application des accords de paix d’Arusha.

Par ailleurs, l’Ambassadeur Swinnen a confirmé qu’il a fait des échanges avec le Ministre Jérôme Bicamumpaka et qu’à cette occasion, il a appris des objectifs du Gouvernement intérimaire de Jean Kambanda qui avait pour la première mission la pacification et la reconstruction du pays. Il a affirmé que le Ministre Bicamumpaka a fait des démarches nécessaires pour la réalisation de ces objectifs.

L’Ambassadeur Swinnen poursuivra son témoignage le 8 mai avec le contre interrogatoire interrompu et qui était dirigé par Maître Michelyne St-Laurent, l’Avocat du Dr Casimir Bizimungu.

A.D.,
Arusha, le 08 mai 2008

Pas de commentaire

COMMENTS

Repondre

Laisser un commentaire