Radio Muhabura: une radio de la haine protégée? Etude du Dr Jean Paul Puts
+

Radio Muhabura a été fondée en mars 1991. Muhabura est le nom d’un volcan du Rwanda situé sur la frontière septentrionale et occidentale avec l’Ouganda, à 4127 mètres d’altitude. Muhabura – du verbe (guhabuura) –  signifie : « celui qui est visible de loin », « celui qui sert de point de repère », « le phare », « leading the way ».

Radio Muhabura prit l’appellation du journal de mobilisation au service du FPR, « Muhabura », édité antérieurement à Bujumbura.

L’émetteur de radio Muhabura fut acheté par l’homme d’affaire tutsi Valens Kajeguhakwa. Il avait pour ce faire retiré 50 millions de francs belges de son compte à la Banque du Luxembourg pour son effort de guerre au FPR. Il est actuellement réfugié aux USA depuis 2001.

Les principaux journalistes de Radio Muhabura sont:

1/MUGONGA Emmanuel
2/ RUTAYISIRE Wilson aka « Shabani » (Rwanda, 1994), aka « Khadafi » (Congo, 1996-1997)
3/ KARAKE Mweusi
4/ MUGABE Jean-Pierre
5/ « KAMANZI Ntabiri »
6/ MUKIMBIRI Jean
7/ RUTAZIBWA Privat
8/ MUSONERA Gaspard
9/ MUZINGA Emmanuel
10/ MUGABO Callixte

11/ BUTERA Pierre-Célestin
12/ HIKIRIMANA Jean-Baptiste
13/ KADES – KADEA – KARERA Jean-Baptiste
14/ MIGAMBI Ferdinand
15/ NKUNDWA Claude
16/ KABAVU Emmanuel
17/ NDAMBAJE -NDAYAMBAJE Wilson
18/ NYILIMBWA Gérard
19/ Nicodème X
20/ TATU Jean-Baptiste
21/ MWENE BUKUNGU
22/ KAYIBANDA Louise
23/ HABINEZA Jean-Paul
24/ « PAUL »
25/ MANZI « Bucumi » Sudi Fadi (radio-technician?)
26/ SEHENE (François?)
27/ MAZIMPAKA Ernest
28/ NKAKA Raphaël
29/RUZIRAGUTEBA Idriss (real name: MBONIMANA Silas)

Mi-1991 Radio Radio Muhabura était localisée au sud ougandais. Ensuite elle a déménagé à Bujumbura pour mieux couvrir le sud rwandais. Pierre Buyoya était alors président du Burundi (1987-1993).

Sur ordre de Melchior Ndadaye (Président hutu élu, assassiné le 21 octobre 1993), soit début octobre 1993, il y eut la fermeture de l’antenne cette radio à Bujumbura et l’arrêt des aides publiques au FPR.

En novembre 1993, la radio est située aux hauteurs de Mulindi. Jusqu’au 6/4/1994, elle a eu des déménagements réguliers. Cela se justifiait selon Emmanuel Mugonga (directeur à l’Information, FPR) qui déclara en juillet 1994, après la victoire des Inkotanyi : « (…) il nous fallait bouger sans cesse. Pour suivre les déplacements du Front et des populations. Egalement, bien sûr, pour des raisons de sécurité ».

Ainsi, entre avril et mai 1994, elle émettait principalement à partir de Byumba. Fin juin 1994, elle était probablement localisée au Centre Christus de Remera. En Juillet 1994, elle était à Kigali, dans les bureaux de Radio Rwanda.

L’analyse des transcrits de Radio Muhabura, obtenus par examen des publications officielles de la BBC – Monitoring (SWL) et de la CIA (FBIS-IV) révèle que Radio Muhabura s’est fait le relai systématique de la position inflexible du FPR. Ses lignes directrices étaient : diabolisation du régime du Président Juvénal Habyarimana, escamotage systématique de la vérité, diabolisation du gouvernement ‘intérimaire, division des Rwandais entre eux ; camouflage des crimes du FPR ; refus de cessez-le-feu et manipulation des consciences

Cette propagande en faveur du FPR incluait également : la contre-propagande contre le régime Habyarimana et contre le gouvernement rwandais intérimaire, l’incitation a la violence ; le camouflage de la stratégie et des crimes de guerre du FPR, la complicité de meurtre par non-assistance des victimes en danger et la critique de l’inaction ou de toute intervention militaire de la communauté internationale

Après avoir remporté la victoire, le FPR a réussi à cacher les enregistrements de Radio Muhabura, blâmant ainsi exclusivement le régime Habyarimana d’avoir créé une situation politique explosive avec l’aide, de surcroît, d’une chaîne médiatique privée, la RTLM. Les lnkotanyi finiront par nous convaincre que le président Habyarimana s’est suicidé comme Umutabazi au service de leur cause !

Cette radio rebelle était un outil au service de la stratégie de prise exclusive du pouvoir par le mouvement politico-militaire RPF-Inkotanyi.

Depuis la mise en place du TPIR, il y a un blocage systématique de l’accès aux enregistrements audio de Radio Muhabura, enregistrements faits à Nairobi — Kairen par le BBC-Monitoring et copié pour le FBIS (CIA) et le US State Department. C’est l’Administration américaine (USSD) qui a fourni les documents au Bureau du Procureur.

Radio Muhabura émettait en ondes courtes et était donc audible partout au Rwanda. Son impact était donc plus important sur les Rwandais que Radio Rwanda et RTLM qui avaient été réduite au silence tout au début de la reprise de la guerre en avril 1994, la RTLM ayant utilisé après le camion-antenne de Radio Rwanda en fréquence modulée, avec un impact limité dans un rayon d’une trentaine de kilomètres.

Lire tout le dossier sur Radio Muhabura

###google###

Related Files

Pas de commentaire

COMMENTS

Repondre

Laisser un commentaire