« Paul Kagame sans détours » : un reportage de complaisance !
+
Rubrique : Actualité


Publié le 23 Juil 2012 par Gaspard Musabyimana
Jeudi 19 juillet, France 24, la télévision planétaire et officielle de la France, a diffusé un reportage de Marc Perelman sur le président du Rwanda, Paul Kagame.  Ledit reportage, entrecoupé d’une interview de l’homme fort de Kigali, a ensuite été rediffusé à plusieurs reprises, les jours suivants. J’ai donc pu le voir et l’entendre deux fois et je n’en suis toujours pas revenu. Sur un tel sujet, même une chaîne britannique ou étasunienne eut été plus objective et plus équilibrée que France 24 
Le reportage nous a montré un homme simple, conduisant lui-même sa voiture (un 4×4 blindé), intéressé par l’avenir des enfants rwandais (lors de la visite d’une école élitiste, financée et dirigée par des Etasuniens), bon père de famille (dînant avec son épouse et ses enfants, servi par des laquais debout pendant toute la durée du repas).
Durant la totalité de l’entretien, le journaliste français s’est abstenu de toute question délicate : rien sur les massacres commis par le FPR et son armée, tant au Rwanda qu’en RD Congo, rien sur l’attentat qui coûta la vie à deux chefs d’Etat, en 1994, et qui provoqua une reprise de la guerre et un paroxysme de tueries de masse. Rien sur les invasions répétées de la RD Congo et le pillage des ressources naturelles de ce pays voisin. Rien sur les assassinats d’opposants politiques, de journalistes  ou de missionnaires et d’humanitaires étrangers. Rien sur le sort de la courageuse mais malheureuse Victoire Ingabire, emprisonnée depuis près de deux ans après avoir osé tenter de se présenter aux élections présidentielles de 2010. Rien non plus sur la nouvelle guerre déclenchée par ses hommes, au Kivu, depuis mars dernier.
Je suis outré et scandalisé qu’une chaîne de l’Etat français, financée par l’argent public, ait pu tomber aussi bas dans la désinformation et la propagande en faveur d’un dirigeant ennemi de la France. Car il ne faut pas s’y tromper : Paul Kagame,  depuis 22 années, n’a cessé de s’en prendre à la France, à ses dirigeants et à son armée. Cet homme a tout fait pour faire disparaître la langue et la culture française du Rwanda. Ce dictateur a, de surcroît, lancé son armée dans plusieurs guerres d’agression, d’occupation et de pillage contre son voisin, qui n’est autre que le plus grand pays francophone du monde, la République Démocratique du Congo, ex-Zaïre.  Comme l’a démontré le récent rapport d’experts des Nations Unies, le régime de Kigali continue à déstabiliser ce pays, en entretenant une nouvelle guerre dans la province du Nord-Kivu.
Depuis son lancement, France 24 n’a guère brillé par son professionnalisme. En livrant à son audience internationale, en particulier africaine, ce reportage hagiographique à la gloire de l’un des pires criminels de guerre de la planète, responsable de millions de morts, France 24 a achevé de se déshonorer et de se décrédibiliser. 
Hervé Cheuzeville, 22 juillet 2012

###google###


 
###NEWS_VIDEO_1###

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0Share on Google+0Pin on Pinterest0Email this to someone
Pas de commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...Loading...

COMMENTS

Repondre

Laisser un commentaire