« Agaciro Development Fundation » ou la consécration du vampirisme d’Etat
+
Rubrique : Actualité


Publié le 14 Août 2012 par Gaspard Musabyimana

Le 13 juillet 2012 : La chambre haute du parlement du Rwanda adoptait une loi fixant à 2,9 millions FRW (4,715$) le salaire mensuel du Président de la République (4,715$ net d’impôt) et à 1,27 million (2,065$ net d’impôt) pour chacun de ses 25 ministres. Une augmentation nette de 22,9% pour le salaire du Président de la République, une dépense mensuelle en salaires de plus de 300,000$ aux seuls hauts responsables du pays. Une augmentation salariale 23% pour un pays dont le taux de croissance annuel est de 8% si l’on en croit les chiffres du gouvernement, c’est plus qu’exagérer. 

17 juillet 2012 :
 Les USA gèlent une partie de son aide militaire au Rwanda. Ils donnent le ton car les jours suivants, les gels et coupures de dons promis au budget du Rwanda vont tomber en cascades, venant de principaux bailleurs dont la Suède, l’Allemagne, la Grande Bretagne et les Pays-Bas. Toute une bagatelle qui va manquer au Trésor du Rwanda. 

10 Aout 2012 :
 Le conseil des ministres du Rwanda donne sa bénédiction au Fond de Développement Agaciro, mise en place quelques jours auparavant pour combler le déficit au déficit budgétaire. Le fond sera alimenté par les rwandais eux-mêmes et la contribution sera « volontaire ». Par le mot « volontaire », entendez ou lisez « forcée », vous serez plus près de la réalité. Le gouvernement vient par là « consacrer le vampirisme d’État », suçant le citoyen jusqu’à la moelle épinière, le fouillant jusqu’au fond du fin fond de sa poche pour garantir les augmentations salariales consenties aux plus hauts dirigeants du pays. Il serait plus avisé qu’avant de demander tout effort aux citoyens, l’on gèle les augmentations salariales consenties dernièrement aux hauts responsables du pays pour ensuite les ramener au niveau raisonnable, tenant compte de la conjoncture et de la réalité économique du Rwanda. Une augmentation de 23% est plus que déraisonnable. Le peuple rwandais mérite mieux. Arrêtez ce vampirisme d’État et arrêtez de fouiner dans le fin fond des poches du citoyen.  

"At the end, we will remember not the words of our enemies, but the silence of our friends." Martin Luther King Jr. 

 
"Les âmes des justes sont dans la main de Dieu, et aucun tourment ne les atteindra. Aux yeux des insensés, ils paraissent être morts, et leur sortie de ce monde semble un malheur, et leur départ du milieu de nous un anéantissement; mais ils sont dans la paix." Sagesse 3, 1-3
 
"Hariho ibintu udashobora kubonesha amaso atararize." Père Octave Ugirashebuja.

Philibert Muzima
[Source : rwandanet@yahoogroups.com,14/08/2102]

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0Share on Google+0Pin on Pinterest0Email this to someone
Pas de commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...Loading...

COMMENTS

Repondre

Laisser un commentaire