Rwanda : J.-L. Teganya dans le collimateur de l’immigration canadienne
+
Rubrique : Actualité


Publié le 10 Oct 2012 par Gaspard Musabyimana

En été 2011 certain d’entre vous avez signé une pétition mise en ligne sur le site www.soutienjlteganya.net pour soutenir Jean Léonard Teganya et sa famille car il avait reçu un avis de déportation vers son pays d’origine le Rwanda laissant derrière lui sa femme et ses deux enfants tous citoyens canadiens. Jean Léonard Teganya a contesté l’avis devant la cour fédéral et en date du 12 janvier 2012 le juge de la cour fédérale a démontré que l’agent qui avait étudié le dossier avait déraisonnablement rejetés les éléments de preuve que Jean Léonard Teganya avait présentés; il a alors ordonné une révision du dossier par un autre agent et a recommandé que cette révision se fasse avec audition.

Le dossier a été ramené aux services d’immigration qui non seulement ont refusé d’accorder une audition mais pire encore ont rejeté encore une fois la demande de Jean Léonard Teganya et lui ont émis un autre avis de quitter le Canada au plus tard mardi le 23 octobre 2012, dans à peu près deux semaines. Et pourtant l’agent qui a analysé le dossier a encore réitéré dans sa délibération que «  Jean Léonard Teganya n’a pas le profil de personnes recherchées pour le Génocide Rwandais ».

Vous vous rappelerez que dans le dossier de Jean Léonard Téganya, la raison de refus de statut de réfugié avancé jusqu’à ce jour est que« le fait que Jean Léonard Teganya n’a pas été tué par les miliciens qui ont commis des massacres à l’hôpital universitaire où Jean Léonard Teganya faisait son stage en tant qu’étudiant en médecine, il partageait leur vision génocidaire». Au lieu de considérer Jean Léonard Teganya comme un autre survivant des terribles évènements survenus au Rwanda, l’agent a préféré mettre en avant cette hypothèse non corroborée par aucun élément de preuve.  

La déportation de Jean Léonard Teganya au Rwanda signifie non seulement des risques importants de torture, de menaces à sa vie et de traitements abusifs à son égard, la déportation de Jean Léonard Teganya signifie également DEUX BAMBINS (3 et 5 ans) pourtant citoyens canadiens qui doivent apprendre à vivre seuls loin de leur père, lourdement angoissés du sort qui sera réservé à leur père, qu’ils ne reverront peut-être plus.  La déportation de Jean Léonard Teganya signifie en plus, une MÈRE CITOYENNE CANADIENNE qui doit apprendre à vivre seule comme une veuve, à élever seule leurs deux enfants, dans l’angoisse perpétuelle du sort que pourra subir son mari.

Chers amis de la famille, chers connaissances et sympathisants de la cause, nous vous demandons de continuer à apporter votre soutien à cette famille lourdement éprouvée en signant la pétition en ligne sur le site web www.soutienjlteganya.net (utiliser le navigateur Explorer) si vous ne l’avez pas encore fait. Faites suivre ce message à vos amis et connaissances en les invitant à signer la pétition. Nous espérons que Monsieur le Ministre de l’Immigration, l’Honorable Jason Kenney, entendra nos voix qui ne demandent rien d’autre que de garder cette famille unie, de permettre à ces deux petits enfants citoyens canadiens de grandir aux côtés de leur père, de permettre à cette mère citoyenne canadienne d’avoir son mari à ses côtés et d’éviter à Jean Léonard Teganya des traitements inhumains et abusifs qu’il risque de subir une fois retourné au Rwanda. L’Honorable Jason Kenney, en posant un tel geste, aura sauvé toute une famille de quatre personnes dont trois sont des canadiens, et dont deux sont des bambins de 3 et 5 ans. Il aura également soulagé toutes ces personnes qui appuient sans relâche cette causeL’honorable Jason Kenney aura fait la démonstration qu’il est à l’écoute et surtout capable de décoder le message de détresse et de désespoir que ces deux petits enfants qui savent à peine parler et écrire lui envoient.

Merci de votre compassion et de votre soutien.

Joseph Tumusenge
Pour le comité de soutien à la famille Jean Léonard Teganya

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0Share on Google+0Pin on Pinterest0Email this to someone
Pas de commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...Loading...

COMMENTS

Repondre

Laisser un commentaire