Le site « leprophete.fr » ou le mauvais usage de la liberté d’expression
+
Rubrique : Actualité


Publié le 17 Oct 2012 par Gaspard Musabyimana

Il y a plus d’un an qu’a été lancé le site web « www.leprophete.fr ». Des articles fouillés et des analyses pointues qui étaient alors publiés dès son lancement, ont vite fait que le site fut populaire et l’un des plus consultés par les internautes rwandais. Le nombre de commentaires que les netters faisaient sur tel ou tel article a encore confirmé la popularité du site. Mais à la longue, force est de constater que les fondateurs du site ont été dépassés par les événements et que leur créature les a échappé à l’image du « monstre de Frankenstein ».

Les observateurs avisés ont commencé à remarquer une négligence ou un manque de monitoring du site sans en connaître les causes. On n’a d’abord remarqué l’absence de modération de l’espace « commentaires ». Ce qui est quand-même bizarre dans ce genre de média d’opinion. D’habitude, tout commentaire devrait, avant d’être publié, au moins être lu parle le modérateur.  Sur le site « leprophete.fr », il suffit d’écrire n’importe quoi et de cliquer sur «  envoyer » pour que tout  soit lancé sur le web. Ensuite, la ligne éditoriale fut brouillée et est souvent incohérente. Il n’est pas rare de voir un article défendant un tel point de vue directement suivi d’ un autre défendant le contraire, mais tous les deux sous la plume et/ou avec l’aval des administrateurs du site sans aucune explication comme quoi il s’agirait d’un débat ou mise en garde sur la nouvelle orientation idéologique du site.

Conséquences de cet imbroglio

L’espace « commentaires » du site ‘le prophete.fr’ est devenu un fourre-tout, une poubelle dans laquelle tous les frustrés et les malades peuvent venir se décharger même en foulant aux pieds les éléments les plus élémentaires de la bienséance mais aussi en violant allégrement la loi.

Le site « leprohete.fr » fait croire aux esprits faibles ou non avertis que la calomnie ou la diffamation ne sont plus des délits punissables par la loi quel que soit le média utilisé, et ils s’en donnent à cœur joie.

Cette incitation du site ‘le prophete.fr’ à la calomnie et à la diffamation continue de faire des dégâts énormes dans les milieux rwandais: des couples sont détruits, l’honneur des honnêtes gens est bafoué, les hommes d’affaires sont lésés et perdent des milliers d’euros suite aux médisances des commentaires que les administrateurs du site laissent passer sans au préalable les lire et le cas échéant les censurer, tout cela sous le prétexte de  la «  liberté d’expression » !

Responsabilités

Les administrateurs du site « leprophete.fr » pensent peut-être que dans ce genre de situation, il n’existe aucune législation et donc qu’aucune responsabilité ne pourrait être dégagée quant aux préjudices causés par leurs irresponsabilités. Ils se trompent. N’importe quel citoyen qui se sentirait diffamé sur internet a la possibilité de porter plaine comme nous l’explique les spécialistes : diffamation – Comment porter plainte pour diffamation sur Internet ..

L’abbé Thomas Nahimana et al. peuvent donc s’attendre à ce qu’un jour ils soient traduits en justice pour les calomnies et les diffamations qu’ils laissent délibérément passer sur le site qu’ils administrent.

A bon entendeur, salut !

Emmanuel Neretse
17/10/2012

###google###

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0Share on Google+0Pin on Pinterest0Email this to someone
Pas de commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...Loading...

COMMENTS

Repondre

Laisser un commentaire