Lors de la révolution de 1959, l’autorité de tutelle belge n’était pas pro- hutu (L. Jaspers)
+
Rubrique : Actualité


Publié le 30 Juin 2013 par Gaspard Musabyimana

L’ancien Administrateur de Territoire Louis Jaspers a présenté le Tome I de ses mémoires. Dans ce volume qui couvre la période de 1952 à 1958, l’auteur plante les jalons qui vont guider ceux qui parcourront la suite de l’histoire du Rwanda de cette période mouvementée. En effleurant sur le contenu du volume 2 à paraître toujours aux Editions Scribe, Monsieur Louis Jaspers a laissé entendre que c’est plus à l’obstination des dignitaires tutsi à ne pas céder aux revendications légitimes des Hutu, qu’à un supposé parti-pris de l’autorité de tutelle belge qu’il faut attribuer les causes de la révolution populaire de 1959 et ses conséquences.

Comme annoncé, monsieur L. Jaspers était présent à Bruxelles ce 29 juin 2013 pour présenté son livre paru aux Editions Scribe : Ruanda : Ma vie d’administrateur. Tome I. 1952-1958. Les années heureuses. Bruxelles, 2013, 368 pages.

Il faut particulièrement saluer la force et la détermination de cet homme de 85 ans qui venant du Sud-Ouest de la France (Perpignan) où il réside, a pendant plus de deux heures  tenu son public en haleine. Il a tour à tour expliqué quel était le travail d’un Administrateur de territoire en ce temps là, quelles furent ces relations avec les autorités indigènes (la féodalité tutsi) dont au premier rang le Mwami ainsi que les balbutiements de quelques « évolués » hutu  pour réclamer plus de justice sociale.

Le Tome II en préparation nous réserve encore plus de détails qui instruiront quiconque s’intéresse à l’histoire récente du Rwanda. Nous vous le recommandons.

Emmanuel Neretse

A lire également :

Rwanda : La colonisation belge serait-elle à l’origine de l’antagonisme hutu-tutsi (Louis Jaspars).

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0Share on Google+0Pin on Pinterest0Email this to someone
Pas de commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...Loading...

COMMENTS

Repondre

Laisser un commentaire