Belgique-Rwanda : des jeunes belges instrumentalisés par des extrémistes rwandais.
+
Rubrique : Actualité


Publié le 9 Juil 2013 par Gaspard Musabyimana

Comme le rapporte triomphalement la presse officielle du Rwanda et confirmé par la presse wallonne, une association dénommée : « Souviens-toi du 7 avril » vient d’avoir le jour en Belgique. Selon les mêmes sources, l’association serait née de l’initiative de l’ambassadeur du Rwanda à Bruxelles Robert Masozera et de l’expertise de Madame Anne Marie Lizin, ancienne poids lourd du Parti Socialiste, ancienne présidente du Sénat et ancienne bourgmestre de Huy. C’est donc dans ce cadre qu’un jeune homme nommé Julien André s’est rendu à Kigali où le tapis rouge fut déroulé sous ses pieds, pour annoncer officiellement qu’en Belgique, les jeunes nés le 7 avril 1994 venaient de fonder une association dénommée « Souviens-toi » et que désormais ils se considéraient eux aussi comme victimes du génocide !

Les initiateurs de ce coup médiatique (l’ambassadeur Masozera et Anne Marie Lizin) ne font que leurs devoirs. Un ambassadeur qui parvient à installer dans le pays d’accréditation une organisation qui était jusque là toute puissante dans son seul pays, réalise un exploit. Il faut signaler que « Souviens-toi » se traduit en Kinyarwanda par … « IBUKA ». Or au Rwanda, l’organisation « IBUKA », qui se réclame défendre les intérêts des rescapés du génocide, est toute puissante. Ses mots d’ordre et ses positions constituent le programme du gouvernement et quiconque est mis en cause par « IBUKA » est irrémédiablement perdu. Les condamnés des tribunaux populaires Gacaca, les faux témoignages à charge devant le TPIR, les listes de génocidaires présumés régulièrement diffusées à travers le monde… sont tous l’œuvre de IBUKA.

Quant à Madame Anne-Marie Lizin, elle a aussi de bonnes raisons pour prolonger l’action d’une organisation comme « IBUKA » jusqu’en Belgique.  En effet en 1994, quand le FPR, dont elle était une marraine politique au sein de son parti dès l’agression du 01 octobre 1990,  a franchi le Rubicon avec l’assassinat du président Habyarimana, Anne-Marie Lizin était aux affaires. Pour elle, il est donc de bonne guerre de continuer à défendre mordicus ses poulains du FPR. Ce qui est inadmissible et condamnable est que ces inconditionnels de Paul Kagame utilisent des jeunes, souvent naïfs, et qui ne connaissent pas le contexte rwandais pour continuer à désinformer l’opinion internationale et à dresser une partie de jeunes belges contre une autre.

Zédoc Bigega
09/07/2013

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0Share on Google+0Pin on Pinterest0Email this to someone
Pas de commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...Loading...

COMMENTS

Repondre

Laisser un commentaire