Rwanda/RSA : Paul Kagame insulte Nelson Mandela
+
Rubrique : Actualité


Publié le 13 Déc 2013 par Gaspard Musabyimana

1. Prétexte de son absence à Johannesburg le 10 décembre 20123

Au moment où les observateurs intéressés se demandaient encore comment le président rwandais a cru avoir raison contre le monde entier pour bouder la cérémonie, où d’autres voyaient dans son absence  un signal envoyé au gouvernement sud africain qui a osé accordé l’asile à ses anciens compagnons d’armes devenus opposants, c’est le site pro-gouvernemental « Igihe.com » suivi par toute la presse du régime qui a fourni la vraie raison de l’absence de Paul Kagame aux cérémonies d’adieux à Nelson Mandela.  En effet la presse rwandaise signale qu’à la même date il avait pris rendez-vous depuis longtemps avec son ami le milliardaire Howard Buffet pour un diner à New York, et que donc il ne pouvait pas modifier son calendrier.

 Ainsi donc pour le président Kagame, tous ces centaines de Chefs d’Etats et de Gouvernements en passant par les têtes couronnées du monde entier, aucun parmi eux n’avait, avant l’annonce du décès de Nelson Mandela, rien sur son agenda pour la date du 10/12 avant l’annonce du décès du grand homme. Bien plus, l’ancien maquisard croit fermement d’un diner avec le milliardaire américain Howard Buffet ne pourrait être reporté même pour rendre hommage à une icône planétaire comme Nelson Mandela. Pour les rwandophones, nous ajouterons : « Ntacyo aduhishe ! »

2.     Une bourde supplémentaire : pourquoi il est allé à Afrique du Sud seulement le 13 décembre 2013

Pour justifier son absence au rendez-vous planétaire, il a  prétendu qu’en ce qui le concerne, il se considérait comme de la famille même de Nelson Mandela et que donc il se devait de ne pas se mêler du reste du monde et d’aller lui rendre hommage en toute intimité . En effet nous apprenons par un proche du régime qui par ailleurs se répand sur Internet en se présentant comme un « analyste politique », nous avons cité un certain « Sema Kweli », que Kagame aurait combattu au Mozambique, qu’à l’époque il aurait tissé des liens avec Samora Machel, l’ancien président mozambicain et ancien mari de la dernière épouse de Nelson Madela Gracia Machel! Ainsi donc, la boucle serait bouclée et Kagame se retrouverait en famille chez les Mandela ! Non seulement Kagame n’a jamais combattu au Mozambique mais il est fort probable qu’il n’avait jamais rencontré la veuve de Samora Machel avant qu’il ne conquiert le Rwanda en 1994.

3.     Un pied-de-nez à feu-Nelson Mandela

Et pour couronner le tout , le président Paul Kagame choisit le jour même où il va s’incliner devant  la dépouille du grand combattant de la liberté que fut Nelson Mandela pour condamner à une lourde peine celle qui s’est engagée dans la voie de Nelson Mandela pour réclamer pacifiquement la liberté pour le peuple rwandais, Madame Victoire Ingabire. En effet c’est ce même 13 décembre 2013 qu’avant de quitter Kigali pour Pretoria, Paul Kagamé « a ordonné » à ses agents qui font office de juges de condamner madame Victoire Ingabire à 15 ans d’emprisonnement pour seulement avoir osé réclamer plus de liberté, plus de démocratie, plus d’égalité au Rwanda.  

Nelson Mandela doit se retourner dans son cercueil quand il voit des bourreaux comme Kagame qui, de surcroit viennent d’ordonner l’emprisonnement des combattants de la liberté comme il l’a été, venir s’incliner cyniquement devant lui.

Jean-Jacques Bailliy
13/12/2013

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0Share on Google+0Pin on Pinterest0Email this to someone
Pas de commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...Loading...

COMMENTS

Repondre

Laisser un commentaire