Déconvenue pour Kagame à Bruxelles : ses crimes publiquemnent dénoncés
+
Rubrique : Actualité


Publié le 3 Avr 2014 par Gaspard Musabyimana

Ce 02 avril 2014, à l’occasion de la venue à Bruxelles pour participer au sommet Union Européenne-Union Africaine qui se tient les 02 et 03 avril, l’opposition rwandaise en exil avait demandé et obtenu l’autorisation de manifester pour notamment dénoncer les crimes qu’a commis et continue de commettre  Paul Kagame au Rwanda comme dans les pays voisins, exiger la libération des prisonniers politiques et d’ouvrir l’espace politique au Rwanda. 

Aussitôt la nouvelle connue, les lobbies de Paul Kagame l’ont conseillé et aider à organiser une contre-manifestation qui devait réunir tous ses agents disséminés en Europe et répondant à la dénomination « Intore » pour venir chanter le même jour et au même endroit les louanges au dictateur que les victimes de sa cruauté comptaient dénoncer.

Contre toute attente, il leur fut permis de venir chanter et danser pour le dictateur Paul Kagame à la Place du Luxembourg devant le Parlement Européen le 02 avril 2014 et cela de 12 heures à 14 heures. Les opposants, quant à eux, avaient l’autorisation de manifester à la même place de 15 heures à 17 heures.

C’est donc à 15 heures qu’une foule estimée à plus de 800 personnes composée des personnes de tout âge et de toute catégorie a convergé à la Place du Luxembourg que venait d’évacuer une cinquantaine d’agents du régime venus de plusieurs pays d’Europe où des cars avaient été affrétés (mais arrivaient presque à vide)  par les ambassades pour les amener en Belgique afin de danser pendant deux heures à la gloire de Paul Kagame dans le but de faire ombrage au message qu’allait lancer les victimes du dictateur et les démocrates qui ne réclament que leurs droits légitimes.

La cinquantaine des Intore ont été alors mêlés aux manifestants djiboutiens et tchadiens qui, eux dénonçaient les exactions des régimes en place chez eux. L’action de ces agents du régime du FPR de Paul Kagame à  Bruxelles ce 02/04 avait apparu comme  surréaliste et ridicule aux yeux de tous les passants et observateurs.

La même place du Luxembourg fut aussitôt décorée des banderoles qui indiquaient les victimes de Paul Kagame, les prisonniers politiques qui croupissent dans se geôles, ainsi que crimes du même Kagame qu’il a commis en RDC. La foule brandissait des pancartes représentant les mains tachées de sang de Paul Kagame. Une chaîne humaine s’est alors formée aux sons et aux rythmes des danses rwandaises et a fait plusieurs tours de la petite place qui était bondée. C’est dans une symbiose rarement observée parmi les rwandais, où on a noté la présence de tous les ténors de l’opposition rwandaise main dans la main, que la foule s’est disloquée à l’heure indiquée, à la grande satisfaction des organisateurs, au grand soulagement des services d’ordre qui étaient sur les dents craignant des incidents qui seraient provoqués par les Intore de Paul Kagame, et au grand étonnement des passants qui découvraient des opposants pacifiques faire entendre leurs revendications légitimes malgré les efforts de la dictature qu’ils ont fuie et la complicité des médias à sa solde pour les occulter.

Bruxelles 02/04/2014
Reportage d’Emmanuel Neretse

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0Share on Google+0Pin on Pinterest0Email this to someone
Pas de commentaire
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...Loading...

COMMENTS

Repondre

Laisser un commentaire