Le colonel Laurent Serubuga rend un hommage vibrant au général Juvénal Habyarimana et témoigne sur sa vie et son action
+
Rubrique : Actualité
Mot-clés : ,

Publié le 9 Avr 2019 par Emmanuel Neretse

Le colonel Laurent Serubuga rend un hommage vibrant au général Juvénal Habyarimana et témoigne sur sa vie et son action.

A l’occasion du 25e anniversaire de l’assassinat du président Juvénal Habyarimana, sa famille et ses proches ont organisé une messe en mémoire de l’illustre défunt.

Le 06 avril 2019 à 14h30, des centaines de fidèles rwandais et d’autres nationalités ont assisté à cette messe célébrée en la Cathédrale de la Résurrection Saint-Corbinien sise 21 Cours Mgr Romero, 91000 Evry, France.

Parmi ceux qui ont pris la parole pour rendre hommage au président Habyarimana, on notera l’adresse du colonel Serubuga Laurent qui fut son Chef d’Etat-Major de l’armée jusqu’en juin 1992.

Dans une brève allocution, le colonel Laurent Serubuga a indiqué que le général Juvénal Habyarimana, durant toute sa carrière militaire et politique, a été guidé par la droiture, l’équité, l’amour et le respect de la population rwandaise sans distinction.

Mais c’est lors des témoignages après les cérémonies protocolaires que le colonel Serubuga a livré un témoignage dont le contenu constitue à nos yeux un document à verser dans les archives de l’histoire du Rwanda.

Dans ce document d’une vingtaine de pages, le colonel Serubuga revient notamment sur sa rencontre dans leur jeunesse avec Juvénal Habyarimana, comment ils ont tous les deux épousé la carrière militaire l’un en 1960 l’autre en 1961, comment ils ont mené cette carrière côte à côte dans les mêmes bureaux de l’Etat-Major de 1965 à 1992 sans discontinuer : Habyarimana était  chef dEtat-Major, Serubuga était son G1 puis son Adjoint et enfin il l’a remplacé à la tête de l’Etat-Major en 1991.

Dans son témoignage le colonel Serubuga donne des détails sur la nuit du 04 juillet 1973 pendant laquelle la Garde nationale a opéré un coup d’Etat sans effusion de sang, la réaction du président Habyarimana et de l’Etat-Major de l’armée à l’attaque du Rwanda par le FPR le 01 octobre 1990, les tirs dans Kigali la nuit du 04 octobre 1990 et l’arrestation des “Ibyitso” qui en est suivie, etc. Bref, autant de détails que seul le colonel Serubuga est d’office l’une des seules voix autorisées et crédibles à donner.
Voici pourquoi nous avons jugé bon de faire partager à ceux qui ont soif de vérité historique sur l’histoire récente du Rwanda ce témoignage du colonel Laurent Serubuga.

Bonne lecture.

Emmanuel Neretse
Bruxelles le 10 avril 2019


Intégralité des documents

Mot du 25e anniversaire JH Détails

Mot de circonstance-25e anniversaire-Intro

Pas de commentaire

COMMENTS

Les ommentaires sont fermés