crimes du FPR

Rwanda: un criminel de guerre à la tête de la Police nationale

+

Le Général de Brigade Emmanuel Gasana alias Rurayi, qui vient d’être nommé par le gouvernement rwandais à la tête de la Police nationale, est un tueur de renom. Tout au long de la guerre du Front Patriotique Rwandais (FPR), il était dans les arrières avec la mission de nettoyer les zones conquises de sa population […]

Témoignage sur les escadrons de la mort du Général Paul Kagame

+

Elle s’appelle UWAMUTARA Claire. Elle est Tutsi. Elle était mariée au Colonel Danny NDAHIRO de l’armée du FPR. Elle a fui le pays après l’assassinat de son mari et de son fils de 9 ans Magnifique NDAHIRO le 01 juillet 2009. En avril 1994, UWAMUTARA Claire s’est réfugiée dans les bâtiments de la paroisse Saint […]

Read More
10 Août 2009 par Gaspard Musabyimana

Affiche publicitaire de Paul Kagame

+

Cette affiche, présentant Paul Kagame comme un criminel et un assassin qui doit être présenté devant la justice, est sur des panneaux publicitaires dans certaines villes de Belgique. Elle a été vue notamment à Anvers, à Louvain-La-Neuve, à Bruxelles, à Dendermonde ,… Ecrite en néerlandais, l’affiche est non signée. Elle est plastifiée et grand format. […]

Le revirement du Lt Abdul Ruzibiza n’affecte en rien sa déposition chez le juge J-L Bruguière.

+

Ex-officier de renseignements du FPR, le lieutenant Abdul Ruzibiza a fait des révélations sur les forfaits du FPR dont la descente de l’avion du Président Habyarimana. Après plus de 5 ans, Ruzibiza s’est ravisé. Son revirement ne change rien car il n’est pas le seul témoin sur cette épisode sombre de l’histoire du Rwanda.

Une première à Montréal: double genèse d’un dialogue pour la vérité sur la tragédie rwandaise.

+

Le 29 mars 2008 a eu lieu à Montréal (Canada) une conférence sur la recherche de la vérité et de la réconciliation au Rwanda. Compte-rendu des résultats.

Les criminels présumés du FPR

+

Depuis son attaque du Rwanda en octobre 1990, le FPR et ses combattants se sont rendus coupables de crimes à grande échelle sur des populations civiles. Des fours crématoires ont été mis sur pied pour faire disparaître les cadavres. Tout cela était supervisé par les plus hauts officiers du FPR qui trônent aujourd’hui au Rwnda dans la plus grande impunité.