justice france rwanda

Rwanda : une libération mal placée

+

Kigali organise, le 4 Juillet, « la fête de la libération ». Cet événement est une tentative maladroite du pouvoir de relier la conquête sanglante de ce pouvoir et les crimes abominables sur lesquels il est assis et pour lesquels il est poursuivi par les justices européennes.

La France et le Rwanda

+

L’arrestation de deux rwandais en France est une suite logique du travail initié depuis longtemps par la justice française : des informations judiciaires avaient déjà été ouvertes contre Wenceslas Munyeshyaka et Laurent Bucyibaruta.